Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 juin 2012 1 25 /06 /juin /2012 23:23

En 2012, un fait dramatique lève le voile sur une réalité jusqu'alors
méconnue du public et des Témoins de Jéhovah eux-mêmes. 

Pour la première fois de son histoire, la Société Watchtower perd une bataille juridique
mettant en cause son rôle dans les affaires d'abus sexuels sur les enfants.

Les 13 et 14 juin 2012, la Société Watchtower est condamnée par la Cour supérieure
du comté d'Alameda en Californie à verser plusieurs millions de dollars de réparation :

21 millions en dommages et intérêts punitifs,
et 2,8 millions en dommages et intérêts compensatoires.


Les avocats de la Watchtower ont fait appel.

 

Comment tout cela est-il arrivé ? 
Entre 1995 et 1996, Candace CONTI, aujourd'hui âgée de 26 ans, a été abusée à plusieurs reprises par un membre baptisé de la congrégation de Freemont Nord en Californie. Candace avait seulement 9 ans à l'époque des faits.
Mais son agresseur, Jonathan Kendrick, n'en était pas à sa première victime. Fin 1993, Kendrick avait déjà été convoqué par les anciens pour deux faits semblables et sanctionné en perdant sa charge d'assistant ministériel. Toutefois, ni les membres de la congrégation locale ni la police n'ont été informés de ses actes.
Bénéficiant de la stricte confidentialité entourant ses crimes, Kendrick a pu conserver la confiance des familles de la congrégation et gagner l'amitié des parents de la jeune Candace avant d'abuser d'elle.
Les anciens de la congrégation de Freemont ont par conséquent été condamnés par la cour californienne à payer 910.000 dollars pour négligence.
Mais, peut-être vous demandez-vous, pourquoi la Justice impute-t-elle une plus grande part de responsabilité à la Société Watchtower dans cette affaire et la condamne-t-elle à verser près de 24 millions de dollars de préjudice?
Les raisons 
Le jury du tribunal a estimé que la politique des Témoins de Jéhovah en matière de traitement des cas de pédophilie est illégale.
Et ce principalement pour 2 raisons.
Premièrement, la règle des "2 Témoins" instituée par la Société Watchtower. 
Selon cette règle, si l'agresseur d'un enfant nie les accusations, comme c'est souvent le cas, alors les anciens pourront établir que l'abus a bien eu lieu seulement si quelqu'un d'autre que l'enfant peut en témoigner.
Dans le cas contraire, le manuel des anciens leur recommande de 'laisser le problème entre les mains de Jéhovah'. En d'autres termes, de ne rien faire.
“Si l'accusateur ou l'accusé refusent de participer à cet entretien avec les anciens, ou si l'accusé continue de nier les faits qui lui sont reprochés par un seul témoin et que la réalité de la faute ne soit pas établie, les anciens remettront l'affaire entre les mains de Jéhovah.” (Faites paître le troupeau de Dieu page 73 §39) 
C'est ce qui s'est passé dans le cas de Jonathan Kendrick.
“Si l’accusation est niée, les anciens devraient expliquer au plaignant qu’ils ne peuvent rien faire de plus dans le domaine judiciaire. Et la congrégation continuera de tenir l’accusé pour innocent. La Bible spécifie qu’il doit y avoir deux ou trois témoins pour qu’une démarche judiciaire soit entreprise.” – Tour de Garde du 1er novembre 1995 page 28 
En règle générale, les anciens incitent les victimes et leurs familles à ne pas révéler l'incident aux autres membres de la congrégation. Des centaines de parents des victimes ont été excommuniés au motif de calomnie pour l'avoir fait.
Deuxièmement, les anciens ont pour instruction formelle de contacter systématiquement le bureau de la filiale de la Société Watchtower aussitôt qu'on leur rapporte une accusation d'abus sur enfant. 
“Lorsque vous êtes informés d'une accusation d'abus sexuel sur enfant, vous devez immédiatement appeler le bureau de la filiale pour demander conseil, quel que soit l'âge de la victime à présent ou au moment des faits présumés, et même si ces faits datent d'avant le baptême de l'auteur présumé. Le bureau de la filiale fournira alors des indications tenant compte des circonstances particulières à chaque situation.” (Faites paître le troupeau de Dieu page 132 §18) 
Ceci est contraire à la loi. Les autorités de l'Etat doivent toujours être averties en priorité dès qu'un crime a été commis.
Les anciens ne sont pas qualifiés pour enquêter sur des problèmes aussi sensibles que l'abus d'enfants. Seule la police est habilitée et entraînée pour gérer une telle situation.
Mais la Société Watchtower maintient sa politique : la filiale du pays doit être la première avertie pour pouvoir traiter la situation et communiquer aux anciens des instructions pour mener eux-mêmes l'enquête.
En quoi la condamnation de la Watchtower obtenue par Candice CONTI est-elle donc si importante ? 
Selon les estimations disponibles, plusieurs milliers d'enfants ont subi des sévices sexuels pendant de nombreuses années en raison de la politique illicite de la Société Watchtower.
Et jusqu'à présent, chaque fois que la Société Watchtower a été impliquée dans une poursuite judiciaire relevant d'actes pédophiles, elle est parvenue à négocier une issue en dehors des cours de justice.
En d'autres termes, les victimes d'actes pédophiles ont reçu de l'argent provenant des offrandes mondiales des congrégations en échange de leur silence.
De tels arrangements ont été conclus un nombre incalculable de fois. Mais aujourd'hui une page vient de se tourner…
Candace CONTI n'est pas intéressée par l'argent. Elle désire seulement que jaillisse la vérité, et que justice soit rendue.
C'est pourquoi elle est déterminée à n'accepter aucun arrangement financier, quel qu'en soit le montant, et à traduire la Watchtower en justice, quoi qu'il lui en coûte sur le plan émotionnel.
Grâce à sa détermination, les dédommagements financiers obtenus vont finalement bien au-delà de ce qu'elle aurait perçu de la Watchtower pour étouffer l'affaire.
Mais, ce n'est pas le plus important pour Candace. Elle déclare :
“Je voulais être un Témoin de Jéhovah exemplaire. Maintenant, je sens que je fais davantage de bien en aidant les autres enfants de Témoins de Jéhovah, que je n'en ai jamais fait en allant de porte en porte pour répandre la 'bonne nouvelle'.”
Peut-être pensez-vous : tout cela ne peut pas être vrai ! 
N'hésitez pas à faire vos propres recherches sur Google et vous découvrirez que cette affaire a été publiée dans quantité de journaux réputés, comme le New York Times, le Washington Post, USA Today, US News, CBS News, le Daily Mail ainsi que dans la presse étrangère (Angleterre, Hollande, Espagne, Portugal, Chine...). Tout ceci est vraiment arrivé. Et même si de telles affaires ne paraissent pas dans les publications de la Société Watchtower, personne ne peut plus les nier à présent.
Bien sûr, la Watchtower a fait appel de la condamnation du tribunal de Californie. Cependant, quelle que soit l'issue du procès dans le temps, si vous êtes vous-même Témoin de Jéhovah, vous devriez vous poser ces 2 questions :
1. Êtes-vous heureux à l'idée que vos offrandes volontaires aient servi et serviront encore à verser plusieurs millions de dollars de dommages et intérêts parce que le Collège Central a transgressé la loi de César ? 
2. Si vous avez des enfants, cela vous réjouit-il de savoir qu'ils pourraient subir des sévices de la part d'un des membres de votre congrégation et que si cette personne ne passe pas aux aveux, l'affaire sera pour ainsi dire classée par les anciens ? Les agresseurs de vos enfants auront ainsi toute liberté d'en abuser d'autres. 
Prenez le temps de réfléchir sérieusement à ces 2 questions, ainsi qu'à leurs implications sur le plan de votre foi.
Rappelez-vous ces paroles de la Bible :
“Chacun dans cette vie doit obéir aux représentants de l’autorité. Car il n’y a d’autorité que celle qui vient de Dieu, et les charges publiques ont été voulues par Dieu. Donc celui qui résiste à l’autorité s’insurge contre un décret de Dieu, et ceux qui s’insurgent préparent leur propre condamnation.” - Romains 13:1, 2 (Bible des Peuples) 

En raison de sa politique interne qu'elle place au-dessus des lois de César, la Société Watchtower est tenue pour responsable par les autorités de crimes commis sur des milliers d'enfants... et ce, indirectement, avec votre soutien financier et moral.

 

Signez la pétition sur:

 

http://candaceconti.blogspot.fr

 


Partager cet article

Repost 0

commentaires

ced 25/06/2015 09:49

http://image.noelshack.com/fichiers/2015/26/1435069334-wt-final.gif

LA WT N'EST PAS UN GUIDE SUR !

terrain mouvant => danger

ced 12/04/2015 12:07

secte dangereuse avec des adeptes tout miel tout gentil...

maryse50@hotmail.fr 12/04/2015 10:38

bravo , il y a quelques loups dans la bergerie , moi qui ne suis pas t j ,(mais je le suis plus que d'autres)Ma femme l'était , mes 4 enfants aussi . Maryse , elle me la dit avant son décès , était ointe , elle a était persécuté au plus par qui vous savez . bien à vous .

martial 17/10/2014 22:19

http://img4.hostingpics.net/pics/790477numrospcialtransfusion.jpg
mieux vaut en rire !

Jairo 29/05/2014 19:53

Je suis pas surpris de la réaction de la société Watchtower dans cette affaire.Car pour avoir un condamnation judiciaire chez eux il faut qu'il y ait des témoins pour confirmer la chose.
On ne peut pas non plus accuser quelqu'un de n'importe quel crime sur le dire d'une personne.
C'est pour cela je conseil au jeunes enfants TJ et à leur famille dès les faits d'aller contacter un médecin et les autorités spécialisé dans cette affaire pour recueillir des preuves probante.
On sait que dans les affaires de pédophilie à cause de l'âge de la victime il est difficile de parler car souvent les agresseurs nient les faits. Les affaires de pédophilie n'est pas propre aux TJ. Même s'il veulent faire croire à la pureté des membres de leur organisation. Nous devons tous protéger les enfants des pédophiles. Les TJ sont des être humains comme tous le monde même s'ils refusent de le croire. Ils ont des déviations, des attirances sexuelles saines voir impies. Les famille de TJ ont le devoir de protéger leur familles et leurs enfants. Les TJ vivent parfois dans une belle spirituelle en se croyant protéger dans leur monde séparé de tous. Cette affaire montre que les TJ vivent bien dans le même monde que nous même si parfois disent être "séparé du monde impie". Ce qui compte avant tout c'est la protection des enfants que "la loi de César" elle même protège. Il y a un verset que les TJ mettent en avant lorsqu'il y a conflit entre la loi de Dieu et celle de César. A choisir les TJ préfèrent choisir la loi de Dieu. C'est peut-être pour cela les familles et les victimes de pédophiles préfèrent faire confiance à leur dirigeants de leur congrégation au lieu de traîné le coupable devant la justice. Pour comprendre cette affaire il faut tenter de comprendre ce point de vue. La loi de Dieu selon les TJ condamne celui qui attaque son frère devant les tribunaux des hommes plus tôt que devant le tribunal de Dieu.
C'est peut-être cette règle qui incite les victimes et leur famille à en rester la pour ne pas jeter l'opprobre sur le nom de Jéhovah. Mais on sait dans ces affaires de pédophilies la victime souffre le calvaire lorsque ses accusations ne sont pas pris en compte. Lorsqu'on leur répond fautes de preuves et de reniement de l'agresseur "on laisse les choses entre la main de Jéhovah". Melle CONTI est très courageuse d'avoir fait cela. J'encourage les futurs victimes de copier sur la démarche de CONTI, de recueillir des preuves dans l'affaire pour plus tard si l'auteur ne reconnaît pas les faits soit devant l'autorité judiciaire de leur congrégation soit devant la justice des hommes.
Enfin cette affaire démontre que les TJ comme nous autre vivons dans un monde"impie" ont attirance déviants comme chaque être humains. Il serait peut-être sage d'arrêter le vilipendage des autres humains qui tentent de faire ce qu'il peuvent dans ce monde morribon. Les TJ ne leur déplaisent sont comme tous les autres hommes de la terre parfois "bon" et parfois "mauvais". Leur religion n'est pas plus bonnes que les autres. Leur dirigeants ne sont infaïbles. Les TJ ne doivent pas voir dans cette campagne une actions de Satan le Diable qui tente de les discréditer. Les diables sont parmi eux même comme dans toutes les communautés victime de pédophiles. Il faut arrêté de jouer à la citadelle assiégée. Il ne faut faire surtout pas faire des ces agresseurs des bouc émissaires, et leur accorder le pardon sous couvert de leur "Imperfection" venant au péché d'Adam.
La Bible dit "retiré le méchant parmi vous". Les TJ doivent protéger leur famille des pédophiles sinon ils ne respectent pas la règle biblique qui dit "un homme qui ne prend pas soin de sa famille est pire qu'un homme sans foi".

Présentation

  • : Témoin de Jéhovah
  • Témoin de Jéhovah
  • : Tout ce qu' un témoin de Jéhovah ne vous dira jamais.....
  • Contact

Recherche

Liens